Kerry : l’argent que l’Iran touchera peut financer des groupes terroristes

Placeholder

Product Description

Le Trésor américain évalue à 55 milliards de dollars la somme que Téhéran doit empocher du fait de l’allègement des mesures de rétorsion contre son économie, grâce à la mise en œuvre, le 16 janvier, de l’accord international de Vienne scellé en juillet sur le contrôle du programme nucléaire iranien. Le secrétaire d’Etat américain John Kerry a reconnu jeudi qu’une partie des fonds que l’Iran va récupérer grâce à la levée des sanctions américaines allait financer certaines de ses organisations terroristes.
Interrogé par la chaîne américaine CNBC en marge du Forum économique de Davos pour savoir si une portion de ces 55 milliards de dollars allait ” tomber dans les mains de terroristes”, M. Kerry a répondu : “Je pense qu’une partie finira dans les mains du CGR (les Gardiens de la révolution, l’armée d’élite du régime iranien, Ndlr) ou d’autres entités, dont certaines sont classées terroristes”.

S’inscrire a notre newsletter. Recevez nos dernieres news et evenements