Une lumière pour une nation

Placeholder

Product Description

Ce qui fait aujourd’hui l’universalité de Hanouka, c’est précisément que cette fête inaugure une ère des Lumières composée de la liberté de conscience et de la conquête du droit qui forment une Nation. Elle représente cette capacité du peuple juif à propager la lumière qui l’habite, à l’opposé de l’obscurantisme idéologique et religieux véhiculé par l’islamisme radical. Cette universalité du peuple juif, nous la retrouvons justement au moment de Hanouka. Ainsi, la grande Place de Rome, Place de l’Opéra à Paris, la Porte de Brandebourg à Berlin, Times Square à New-York, Place d’Olavide à Madrid, il n’existe pas une ville du monde occidental qui n’ait pas célébré comme il se doit cette fête. Une manière de prouver, s’il en fallait, que les mouvements anti-israéliens et la résurgence de l’antisémitisme en Europe n’avaient aucune emprise sur une communauté fière de ses traditions et de son patrimoine.
Et pourtant, une question se pose. Cette lumière nous est-elle exclusivement réservée ou doit-elle éclairer le monde ? Une histoire raconte qu’une communauté juive d’Irak avait allumé les bougies de Hanouka alors que le Roi venait de perdre son fils. Furieux, il envoya un décret visant à tuer tous les Juifs du village. Il fallu alors que le rabbin de cette communauté redouble d’efforts pour persuader le Roi que les deux évènements n’étaient pas liés. Cet exemple montre bien l’histoire du peuple juif hors de ses terres, hors d’Israël. Une vie tiraillée entre le respect des traditions et celui du lieu où la communauté réside.

S’inscrire a notre newsletter. Recevez nos dernieres news et evenements