Une initiative attendue

Placeholder

Product Description

Etant donné que nous avons déjà une indication de la manière dont le retour des Juifs s’est faite sur la Terre d’Israël, nous pouvons en déduire que :
1 – il faut une initiative d’en bas pour que le ciel se mette en branle : si Herzl ne s’était pas sacrifié pour le retour des Juifs, nous serions encore en Galout. A partir du moment où les Juifs l’ont cru et l’ont suivi, il y eut une succession de miracles à nous couper le souffle comme il n’y en eut pas pendant 2000 ans.
2 – Si la suite se passe à l’encan et requiert une initiative humaine, quelle initiative alors prendre ? Qu’attendons-nous exactement à présent ? L’eldorado économique et une Cadillac pour tous ? Non ! Nous attendons la reconnaissance par toutes les nations de notre légitimité spirituelle et de notre Etat, la reconstruction du Temple et la paix intérieure, débarrassées de nos vieux démons qui portaient avant le nom d’idolâtrie mais aujourd’hui ont des noms plus sophistiqués tels que société “libre”. Nous voulons le retour de D.ieu sur terre et de sa présence visible à Tsion: toutes les nations du monde seront estomaquées par cette atmosphère de sainteté. Cela nous pouvons l’obtenir dès aujourd’hui si nous prenons l’initiative qui convient.
A condition de connaitre notre spécificité ! Le peuple dans son ensemble doit prendre conscience que sa division entre deux identités, Yosef (la société laïque) et Yehuda (la société attachée à la Tora) est destructrice, qu’elle résulte d’une immaturité pouvant conduire à la catastrophe. Dans le Midrach, le messie fils de Yosef est un premier messie de la lignée de Yosef qui précède la venue du messie fils de David. Le messie fils de Yosef gagnera les guerres de la fin des temps, les guerres dites de Gog et Magog, mais il sera tué au cours de ces événements.
Le Rav Kook se demande : pourquoi deux messies, alors que le but visé est qu’il n’y ait qu’un seul pouvoir qui règne sur les deux branches du peuple, la tribu de Yosef et ceux qui s’y rattachent d’un côté, la tribu Juda et ceux qui s’y rattachent de l’autre. Telle est en effet la prophétie d’Ezéchiel : “Ainsi parle le seigneur Dieu : Voici je vais prendre l’arbre de Yosef qui est dans la main d’Ephraïm et les tiges d’Israël ses associées ; je les lui adjoindrai avec l’arbre de Juda, et j’en ferai un arbre unique… Voici, je vais prendre les enfants d’Israël d’entre les nations où ils sont allés. Je les constituerai en une nation unie dans le pays, sur les montagnes d’Israël ; un seul roi sera le roi d’eux tous ; ils ne formeront plus deux nations, ils ne seront plus jamais fractionnés en deux royaumes. Si le Am Israël perdait sa spécificité, ce serait comme si le monde perdait le Nord.
3 – Nous ne voulons pas que la délivrance se fasse dans la souffrance ! Nous la connaissons que trop. Nous voulons nous aussi participer à sa reconstruction ! Nous disons : Hachem je t’en prie, ne fais pas cela seul, laisse nous prendre une initiative. Laisse-nous poser la première pierre du troisième Temple d’un cœur sincère et tu pourras le faire descendre reconstruit.

S’inscrire a notre newsletter. Recevez nos dernieres news et evenements