SANS DETOUR

GuyMilere
 SANS DETOUR

Product Description

GuyMilereL’aveuglement face au danger iranien

J’ai déjà eu tant de fois des raisons d’écrire que l’Europe se conduisait de façon suicidaire que j’hésite à le faire une fois de plus. Pourtant, je le dois.
Les différents dirigeants des pays européens et ceux de l’Union européenne sont, depuis longtemps, devenus des otages de l’islamisation du continent, et c’est grave.
Ils font tout pour que les critiques de l’islam et les soulignements du danger que constitue le terrorisme islamique soient inaudibles, marginalisés, censurés, voire condamnés par la justice, et c’est très grave.
Ils ont laissé se créer une situation vraisemblablement irréversible, fort bien décrite par l’essayiste américain Christopher Caldwell dans un livre très documenté : “Une révolution sous nos yeux”, et c’est très, très grave.
Mais il y a plus grave encore, et cela concerne l’accord qui a commencé à prendre forme voici quelques jours à Lausanne avec le régime islamique iranien.
Le gouvernement français a résisté, énoncé ses réticences et ses craintes, mais il a fini par céder. Les autres gouvernements européens concernés, les gouvernements britannique et allemand, ont cédé plus vite encore.
Ce que cet accord signifie est que le régime islamique iranien va pouvoir continuer l’essentiel de ses activités nucléaires militaires et ses projets de construction de missiles balistiques intercontinentaux : tous les discours disant que le nombre de centrifugeuses sera divisé par trois, que les stocks d’uranium enrichi dont dispose l’Iran seront dilués, que la centrale d’Arak ou la centrale de Fordow (en réalité, une forteresse militaire creusée sous une montagne, afin qu’elle soit à l’abri de frappes aériennes) ne produiront plus de plutonium, sont de la poudre aux yeux.
Tous les discours disant que des inspections minutieuses auront lieu sont aussi de la poudre aux yeux : les inspecteurs de l’Agen­ce Internationale de l’Énergie Atomique n’ont jamais rien trouvé qui ne leur ait été indiqué au préalable par des agences de renseignement occidentales.
L’Iran pourra construire son arme nucléaire sous le regard aveugle des inspecteurs de l’AIEA et disposera bientôt de bombes atomiques.
Ce que cet accord signifie est que l’Iran va pouvoir toucher des centaines de millions de dollars et d’euros qui lui permettront d’accélérer.
Il en découle qu’une prolifération nucléaire va sans aucun doute survenir au Proche-Orient et que le financement du terrorisme islamique va se trouver exacerbé, puisque les pays qui financent celui-ci pourront se sanctuariser.
Le régime islamique iranien est d’ores et déjà le principal financier du terrorisme islamique sur la planète et il n’a aucune raison de s’arrêter.
Il en découle aussi que le régime islamique iranien va accélérer sa tentative de devenir puissance hégémonique régionale, tentative déjà très avancée, puisque, outre Téhéran, le régime islamique iranien régit quatre capitales du monde arabe, Bagdad, Damas, Beyrouth, Sanaa.
Contrôlant déjà, pour l’essentiel, le détroit d’Ormuz, le régime islamique iranien tente de prendre le contrôle du Bab El Mandeb, au large d’Aden, par le biais des Houthi. S’il y parvient, il contrôlera, en fait, le commerce pétrolier du Proche-Orient et les voies du commerce maritime entre l’Europe et l’Asie.
La sujétion économique de l’Europe sera, alors, quasiment chose faite.
Les propos affirmant que le régime islamique iranien comprend des radicaux et des modérés relèvent de l’imbécillité : tous les pouvoirs en Iran sont entre les mains du “guide suprême”, successeur de Khomeiny, Ali Khamenei. Celui-ci n’a rien d’un modéré.
Entendre que ce qui se profile est une avancée pour la paix relève de la même imbécillité : le risque d’une guerre généralisée au Proche-Orient n’a jamais été aussi grand.
Je sais que les praticiens de l’imbécillité sont ceux qui se sont réjouis de l’élection et de la réélection de Barack Obama à la présidence des États-Unis.
Ils ont voulu la décomposition de la pax americana, ils l’ont. Il est logique qu’ils soient contents…

© Guy Millière pour Dreuz.info
Retrouvez l’article intégral sur Dreuz.info

S’inscrire a notre newsletter. Recevez nos dernieres news et evenements