Prenons garde !

Placeholder

Product Description

Nous assistons ces dernières années, à une recrudescence des nationalismes de par le monde. Le nationalisme, à différencier du patriotisme, provoque un repli des peuples sur eux-mêmes. Selon le Larousse, le nationalisme est : “une théorie politique qui affirme la prédominance de l’intérêt national par rapport aux intérêts des classes et des groupes qui constituent la nation, ou par rapport aux autres nations de la communauté internationale”. L’Histoire moderne nous enseigne, que le nationalisme exacerbé est facteur de guerres, ce fut le cas pour les deux Guerres Mondiales. Le nationalisme puise sa force dans l’orgueil des hommes, et la haine de l’autre. Il se base sur la xénophobie, et plus particulièrement sur l’antisémitisme. L’Europe, “terre maudite”, fut le terrain des pires horreurs humaines commisses au nom du nationalisme. Aujourd’hui encore, cette théorie politique trouve grâce auprès de nombreux européens. Certains ont la nostalgie de l’époque la plus sombre de l’Humanité, et ne s’en cachent plus, ils n’hésitent pas à manifester en faisant le salut nazi, en Allemagne, en Europe de l’Est, en Suède, … et même en Espagne, accusant arbitrairement l’autre et plus particulièrement les Juifs de tous leurs maux. D’autres, rejoignent le mouvement nationaliste car ils sont excédés par les politiques laxistes de leurs dirigeants. L’Europe est envahie d’immigrants, qui ne lui sont pas tous fidèles. Elle s’enfonce dans un gouffre financier afin de subvenir aux besoins d’économies étrangères, comme par exemple la France en 2015, qui a octroyé à l’Autorité Palestinienne une aide financière de 40 Millions d’euros, et ça continue! Somme astronomique, alors que la classe moyenne et les retraités français sont écrasés par les impôts, et voient leur pouvoir d’achat diminué. Certains se veulent également nationalistes face au déferlement de produits étrangers qui met en péril les productions nationales. Le continent européen a été plusieurs fois victime de ses nationalismes, et il semble que ce ne soit pas fini. En France depuis 2012, le parti du Front National obtient les 3èmes et même 2èmes meilleurs scores aux élections présidentielles. Quel présage pour l’avenir ?! De plus, le départ de la chancelière allemande Angela Merkel en 2021 accroit les incertitudes quant au futur du vieux continent. Plus inhabituel par contre, est le nationalisme aux Etats Unis. Trump, qui se qualifie lui-même de nationaliste, s’oppose à la mondialisation, et a l’intention de défendre en priorité les intérêts de son pays. Malheureusement, les déclarations de Trump ont renforcé des groupuscules d’extrêmes droites, dont le Ku Klux Klan, qui y voient là l’opportunité de se débarrasser de tous les êtres qui ne sont pas comme eux. Les premiers en avoir supporté les conséquences sont les communautés afro-américaine et juive. Evidemment, l’antisémitisme aux Etats-Unis a toujours été présent, comme partout, mais ces dernières années il s’exprime de façon virulente, allant jusqu’à coûter la vie de 11 juifs à Pittsburg. Les liens douteux avec l’extrême droite et les condamnations ambigües de Trump après l’attentat, ne donnent pas le sentiment que la situation va s’améliorer. S’il est essentiel que les Peuples aient un fort sentiment de patriotisme, ce dernier ne doit en rien aveugler et conduire à la haine de l’autre. En 1995 François Mitterrand au Parlement Européen, avait mis en garde les politiques en déclarant : “Le nationalisme c’est la guerre”. Sans l’abrogation des vieux sentiments de haine, l’Histoire se répétera tôt ou tard.

S’inscrire a notre newsletter. Recevez nos dernieres news et evenements