Nous continuerons à chanter et à prier

Placeholder

Product Description

‏‏‏Au sortir de Souccot et Simhat Torah, j’aurais tant aimé n’avoir à vous décrire que le charme et la beauté de ces fêtes !
‏J’aurais aimé vous décrire la ferveur de ces millions de Juifs, plus ou moins religieux qui se sont réunis dans des Souccot partout sur la planète.
‏J’aurais aimé vous dépeindre la beauté des rues d’israël et de sa capitale Jérusalem, dans lesquelles les Souccot rivalisent de beauté et dans lesquelles les odeurs venues de quatre coins de la planète se font sentir.
‏J’aurais aimé pouvoir exprimer mon admiration pour ce peuple qui poursuit son chemin, prie, chante et danse envers et contre tout !
‏Partout la Vie !!
‏Mais, ce serait oublier les émeutes sur le Mont du Temple et la haine que nous vouent nos voisins.
‏Ce serait oublier les dernières victimes du terrorisme palestinien qui a ôté la vie à Eitan Henkin et son épouse Naama z”al – assassinés devant leurs quatre enfants sur une route de Judée-Samarie.
‏Ce serait oublier Aaron Benet et Nehemia Lavi z”al – morts sous les coups de couteau d’un palestinien dans une rue de Jérusalem alors qu’ils se rendaient au Kotel pour prier.
‏Après les pierres, ce sont les armes qui ont à nouveau parlé !
‏Cette poussée de violence n’a rien de spontané, elle est organisée et programmée.
‏Mahmoud Abbas en est le chef d’orchestre et le donneur d’ordre.
‏Ses déclarations à la tribune de l’ONU sont de véritables appels au meurtre et le monde reste sourd et aveugle.
‏Ce silence complice et hypocrite n’a d’autre justification que la traîtrise d’un monde dit libre qui, ayant perdu face à l’Islamisme intégriste, pense pouvoir offrir Israël en sacrifice !
‏Quel drame et quelle honte de constater que les médias n’ont même pas écrit ou commenté l’assassinat du couple sur la route d’Elon Moreh. Le sang de ces pauvres Juifs ne les émeut pas ! Ils sont pour nos médias des colons donc des coupables !
‏Un général israélien, Guidon Cohen, a déclaré : “contrairement à ce que l’on croit et dit, ce n’est pas le désespoir qui arme les terroristes mais au contraire, l’espoir qui leur est donné de pouvoir jeter les Juifs à la mer”.
‏J’invite les nations qui se taisent devant les appels de l’Iran à détruire Israël ou devant les déclarations négationnistes de Mahmoud Abbas, à méditer.
‏J’invite ceux qui ont fait naître un faux espoir en appelant Mahmoud Abbas, président d’une Palestine virtuelle, dont le drapeau a été hissé à l’ONU, à réfléchir !
‏Qu’ils comprennent que le tapis rouge déroulé devant lui est rougi du sang de ses victimes.
‏Ces leurres ne font que réveiller les haines et sont aujourd’hui les responsables du sang juif qui a de nouveau coulé. ‏La liste des victimes de cette haine antisémite est déjà trop longue.
‏Trop de parents endeuillés, trop d’orphelins et trop de larmes.
‏En mémoire de chacune d’elles poursuivons notre chemin, restons humains alors que la barbarie gagne du terrain, continuons à prier, à chanter, à danser, à lutter et à glorifier la Vie !
‏GIL TAIEB

S’inscrire a notre newsletter. Recevez nos dernieres news et evenements