MISE AU POINT

Placeholder

Product Description

par Jonathan-Simon Sellem
Représentant élu des Français d’Israël (conseiller consulaire) | js.sellem@conseiller-consulaire.fr
Conseiller du Maire de Tel-Aviv

LE MAL FRANCAIS

Il y a quelques jours, la France qui se veut d’avoir une haute opinion d’elle-même, a organisé une “grande manifestation” contre l’antisémitisme. Les organisateurs – d’abord issus du Parti Socialiste – sic – refusèrent la venue de Marine Le Pen mais invitèrent tout de même – malgré les fausses polémiques, les ordures anti-sionistes autrement plus radicales encore, de l’extrême gauche nauséabonde. Cette extrême gauche qui gratifie dans ses mairies, les palestiniens qui tuent des Juifs ou qui tentent de les égorger.
Le fait qu’il n’y ait eu que 20.000 personnes dans les rues malgré un battage médiatique hors-norme ; je n’en parle pas. Cela pourrait prouver que les français non-juifs ne portent plus aucune considération à l’endroit des Juifs de France. Et cela montre également que ces Juifs de France, avec jugeote – pour une fois – ne font plus confiance aux politiciens qui un jour leur tende la main, l’autre jour condamnent sans vergogne le projet de construction d’un balcon de 3 mètres carrés dans un petit village d’une région historiquement juive, à 5000km de Paris. Même la tristement célèbre et anti-sioniste Ministre de l’Égalité des Droits et de la lutte contre le Racisme, Marlène Schiappa, n’a pas osé l’effort de présence place de la République !
Heureusement, il ne fallait que quelques heures pour rappeler à nos frères Juifs de galout qu’ils ne seront jamais des français comme les autres. Ils sont perçus comme des étrangers. Ils sont juifs ! et même s’ils venaient à se faire baptiser et à devenir des maranes, ils resteraient des Juifs dans le cœur des français.
Comme pour appuyer mon propos, la France s’est bien vite distinguée de ses ambitions. Le discours du Président Macron devant les nombreux Juifs de Cour venus saluer leur suzerain au CRIF, était joli. Puis sont venus les faits : par la voix du Quai d’Orsay, la France regretta la décision d’Israël de geler 122 millions d’euros de l’Autorité Palestinienne, argent destiné aux familles des terroristes emprisonnés pour avoir fait couler du sang juif. Si vous ne me croyez pas, allez donc jeter un œil sur la page du Consulat de France à Jérusalem. D’ailleurs, pour diable quelle raison Israël laisse-t-il la France agir en toute impunité à Jérusalem ? Avez-vous entendu parler du Tombeau de Rois ? Il s’agit d’un lieu saint juif sous propriété française. Il est à Jérusalem, dans la partie orientale de la ville. Et sous ce prétexte, la France y interdit l’accès aux Juifs. Pour les non-Juifs qui voudraient visiter les lieux, comme ce fut le cas avec le Sénateur Olivier Cadic, les portes sont grandes ouvertes.
Et puis, cette histoire de pilote de Transavia qui refuse de serrer la main à un juif, vous l’avez lue ? Et celle de ce juif de Saint-Brice, lapidé en pleine rue, l’avez-vous entendu ? Et les centaines tombes juives souillées à travers la France, vous-ont elles glacé le sang ?
Frères d’esprit saint puisque ayant compris le rôle d’Israël, urgez vos familles de venir en Israël. Avec tout ce que les juifs de France ont vécu, qu’ils puissent faire les yeux doux aux antisémites et anti-sionistes français; nous devrions en avoir honte ! Mais peut-on dire que l’affaire ne manque pas d’humour si ce que nous voyons semble être de simples “calculs politiques” pour mieux survivre…

S’inscrire a notre newsletter. Recevez nos dernieres news et evenements