Mes sévères prédictions après les 3 attentats d’Espagne

Placeholder

Product Description

Trois attentats se sont produits en Espagne hier : Barcelone, 14 morts, 110 blessés (terroriste en fuite). Cambrils, 6 blessés (et 5 terroristes abattus). Alcanar, explosion dans une maison 1 mort, 6 blessés.
Sur les réseaux sociaux, sur Telegram, les musulmans ont ouvert des comptes spéciaux pour célébrer les attentats. Et des attentats, il y en a eu en France ce mois-ci.

Vos gouvernements sont dans le déni car ils sont trop embarrassés de reconnaître que c’est eux qui ont causé tout cela par leurs ineptes choix politiques. Aucun dirigeant ne propose de solution, ils sont dans l’apaisement, dans l’excuse, dans l’appel à la solidarité avec les victimes…

Voici ce que je pense qu’il va se passer maintenant :

L’Etat islamique étant sur le point d’être vaincu en Irak et en Syrie, beaucoup de ses combattants étrangers vont rentrer en Europe. Pas pour distribuer des roses. Des cellules djihadistes seront créées. La politique européenne frontières ouvertes est parfaite, on croirait qu’elle a été mise en place spécialement pour les aider.
Les attentats terroristes qui se sont produits jusqu’à présent en Europe sont le fait de gens peu entraînés, peu préparés, des « amateurs » pourrait-on dire si le terme, appliqué à des monstres, ne faisait pas hérisser le poil.
Les vrais terroristes, capables de se faire exploser dans la foule, capables de fabriquer des explosifs et de faire des dégâts très importants, capables de se servir des centaines de milliers d’armes cachées dans les cités, ne sont pas encore passés à l’action. Ils sont parmi les migrants et sont en train de rentrer. Ils sont entraînés, préparés, mentalement motivés, et s’ils ont survécu, c’est par la sélection naturelle de la guerre qui épargne les plus forts.

L’Etat islamique est maintenant en concurrence pour sa survie avec al Qaïda. Après avoir perdu au Moyen-Orient, il va devoir commettre de plus en plus d’attentats pour éviter que ses rangs ne se vident au profit de l’organisation terroriste du 11 septembre. Al Qaïda va réagir, une escalade de la terreur, en Europe, leur terrain de conquête, est à craindre. Pour le recrutement, pour le prestige, pour la concurrence dans l’horreur.

Vos gouvernements ne prennent pas la menace assez au sérieux. Ils sont plus intéressés à innocenter l’islam, à lui trouver des excuses, à jouer l’apaisement qu’à regarder le danger en face. Vous allez en subir les mortelles conséquences, sauf si vous vous réveillez.

Votre destin est entre vos mains : si vous êtes capables de descendre dans les rues par dizaines de milliers pour 5 euros de baisse d’allocation sociale, vous devriez pouvoir manifester dans les rues par millions, partout en Europe, pour exiger de vos gouvernements qu’ils prennent enfin les mesures qui s’imposent, ou vous serez tirés comme des lapins. Croyez-moi, si Israël peut protéger ses citoyens, alors qu’il est entouré de terroristes qui jurent sa destruction, n’importe quel pays peut le faire : à vous de leur mettre la pression.
La propagande des grands médias pour inciter les Européens à réagir avec des bougies, des câlins et en chantant Imagine remplit la fonction de toute propagande en période de guerre : attendrir l’ennemi, l’affaiblir, l’inciter à se rendre. La surprise est que l’ennemi est parmi vous et qu’il s’appelle Le Monde, Libération, France Télévision, France Inter, L’Obs etc. Révoltez-vous contre la propagande. Refusez de renoncer. Un attentat doit déclencher la colère, la rage, la furie, le désir de justice, de protection, et de riposte contre les islamistes. Ouvrez des comptes Twitter par milliers, millions, commentez sur leurs sites, et dites que vous refusez les bougies et les chants d’amour. Revendiquez votre légitime colère, votre rage, votre furie. Combattez la propagande. Ils reculeront. Ne faites rien, ils vous conduiront à l’abattoir avec des pancartes « vous n’aurez pas ma haine ».

Je sais que tout ceci est difficile. Je sais que le système social vous a ramolli, je sais qu’il vous a placé en état de dépendance de l’Etat, je sais que vous vivez vos difficultés quotidiennes. Mais je sais surtout qu’il est très très facile de trouver mille excuses pour ne rien faire. Et là, c’est vital. Ca arrivera de moins en moins aux autres.

Vos dirigeants n’ont pas de conscience, pas d’égard, que des mots : ce sont des politiciens.
Ils ne risquent rien, ils sont protégés par des policiers. C’est encore moins motivant.
Ils ne font rien, et ne feront rien de solide pour vous protéger vraiment, car ils vivent sous la terreur du politiquement correct et craignent d’être immédiatement attaqués pour discrimination, pour racisme, pour islamophobie. Ils préfèrent – c’est dur à dire – des morts que des accusations d’islamophobie. Le politiquement correct a déjà tué, il tuera si vous le laissez progresser.

C’est à vous de vous prendre en main. Pacifiquement. Démocratiquement. Sans violence (dont j’ai horreur).

1 million de Français dans la rue contre le mariage pour tous, combien dans la rue contre le massacre pour tous ?

S’inscrire a notre newsletter. Recevez nos dernieres news et evenements