L’Occident en déclin

Placeholder
L'Occident en déclin
Category: .

Product Description

L’Occident en déclin

 

L’irruption du Califat (Daiesh) en Irak fait beaucoup parler de lui par ses démonstrations de cruauté. Pourtant face à l’impensable, à l’horreur, on note une certaine retenue à réagir de la part des Nations. Moins d’un siècle après la Shoah, le monde semble trouver banal que des milliers d’innocents soient assassinés violemment et sans pitié. Cela ne concerne pas uniquement l’Irak, mais aussi la Syrie, l’Ukraine. Que font les grands du Monde ? Que fait l’ONU ? Cette organisation voulue par l’Occident, prend officiellement ses fonctions en 1945, avec pour but de faire respecter la paix entre les pays en proposant une plateforme de dialogue. Cela n’a pas empêché la Guerre du Vietnam, du Golf, d’Irak, le conflit de Cuba, les massacres en Tchétchénie, Kosovo… Les représentants de l’ONU sont censés gérer les problèmes du Monde, mais apparemment les seuls problèmes qui les préoccupent sont leur statut personnel, et leurs costumes sur-mesure. A leurs yeux le seul pays condamnable pour avoir ou ne pas avoir fait telle ou telle chose se nomme Israël. Nous avons bien malgré nous, explosé le record de condamnations avec à notre actif plus de 128 résolutions. Dont 5 votées au Conseil des Droits de l’Homme en moins de 48 heures ! Dans ce si prisé Conseil ont siégé ces dernières années : l’Iran, la Libye, le Pakistan ou la Chine,  très connus pour leur respect des Droits de l’Homme. D’ailleurs la Chine vient de nous en donner un merveilleux exemple lors de la manifestation de Hong Kong, et sur ce sujet le Monde est sommé par le gouvernement chinois de rester bien à sa place. Des nations peuvent s’allier pour combattre le Daiesh, mais ce ne sera pas si simple, et les attaques aériennes ne suffiront pas. Est-ce que la mort de Ben Laden a arrêté Al-Qaïda? Tant que l’Occident ne se secouera pas pour réaliser qu’il est responsable d’avoir, par refus de compréhension du monde arabe, laissé éclore ces groupes terroristes, il n’arrivera à rien. Tant que l’Occident ne démasquera pas le double langage de ses interlocuteurs, l’Iran en tête et tant qu’il ne comprendra pas que le langage de la démocratie n’a pas encore cours dans ces pays, il se fera berner et la situation ne pourra qu’empirer. Cette situation était à prévoir, les signes d’une rébellion proche étaient là : les émeutes dans les banlieues, les quartiers inaccessibles aux forces de l’ordre et aux pompiers, l’assassinat du soldat britannique, sans que personne n’ose réagir. L’ONU a échoué dans sa fonction. Elle représente seulement une plateforme économique où les coquins, les meurtriers, les voleurs, les dictateurs peuvent recevoir une forme de légitimité dont ils se servent pour leur seul profit. Mais à leur contact, les beaux parleurs, les flatteurs, ceux qui se réclament de la diplomatie ont fini par leur ressembler. La seule et unique raison pour laquelle l’ONU s’acharne à nous condamner est qu’Israël a un niveau d’éthique et d’humanité qu’aucun autre pays au monde ne peut atteindre, nous dérangeons, voilà pourquoi nous sommes toujours mis à l’index. Nos accusateurs ne devraient pas oublier qu’à chaque fois que leurs soldats et leurs observateurs sont en danger dans les pays frontaliers, ils trouvent refuge chez nous. Aux vues de la dérobade des soldats de la Finul face aux Daiesh, on peut se poser la question : “quel genre de coalition militaire peuvent-ils donc mettre en place pour le combattre?” Devant la banalisation du mal, le recul de l’Humanité, et la coque vide qu’a toujours été l’ONU, Israël ne devrait même pas se fatiguer à se justifier. Il nous suffit de rester droits, fidèles à notre foi et à nos principes millénaires, malgré toutes les tempêtes qui essaient de s’abattre sur nous. La vérité s’imposera d’elle-même !

 

© Tous droits réservés Judith YANA. 

S’inscrire a notre newsletter. Recevez nos dernieres news et evenements