L’immense lâcheté du monde occidental

guy
L'immense lâcheté du monde occidental
Category: .

Product Description

Lorsque j’ai écrit mon precedent article, je ne savais pas qu’Israël allait enclencher très vite une opération terrestre à Gaza. Seuls étaient au courant, les gens participant au conseil de sécuri- té d’Israël.J’entends dire ici seulement que je pen- se en cet instant très fort aux membres de l’armée israélienne, et que je souhaite qu’aucun d’eux ne perde la vie dans les combats en cours. C’est im- possible, je sais. Je souhaite aussi que l’opération menée contre le Hamas aille jusqu’au bout, et jus- qu’à la destruction du Hamas, de ses armements, de ses tunnels, de ses miliciens terroristes. J’espère très vivement qu’à la fin de ces opérations, Israël , quelle que soit la solution ultérieure choisie pour Gaza, gardera un contrôle strict de toutes les frontières de Gaza et ne cèdera ce con- trôle à personne d’autre.

J’espère que la solution ultérieure choisie s’ap- prochera de celle suggérée par Moshe Feiglin, dans son dernier article d’Arutz Sheva: annexion de Gaza, aide au départ des habitants de Gaza qui veulent partir, statut de résident sous stricte con- dition pour les autres (un résident qui commet un crime est expulsé). Toute solution s’éloignant trop de celle-ci condamnerait Israël à de prochaines guerres à Gaza, tôt ou tard.

Une solution envisageable est aussi celle évoquée par Caroline Glick dans son dernier article, publié par le Jerusalem Post : détruire le Hamas, garder un contrôle strict de toutes les frontières de Gaza et ne céder ce contrôle à personne d’autre. Mais se retirer de Gaza très vite, en laissant les factions restant à Gaza se débrouiller entre elles, sachant que leurs possibilités de réapprovisionnement en armes seront limitées.  

L’Egypte, l’Arabie Saoudite, les émirats du Golfe, soutiennent tacitement Israël, ce qui offre des op- portunités sans précédents.
Ce que discernent Israël, l’Egypte, l’Arabie Saou- dite, les émirats est que le Hamas est l’un des bras armés de l’Iran, qui mise aussi sur une alliance djihadiste avec l’Etat islamique proclamé califat. Deux fronts se dessinent. D’un côté celui consti- tué, de fait, par Israël, l’Egypte, l’Arabie Saoudite, les émirats. Un autre est celui des alliés du Hamas: outre l’Iran, l’Etat islamique, mais aussi la Turquie d’Erdogan et le Qatar, avec en position de parrain sur l’arrière, la Russie, qui n’entend pas être l’en- nemie d’Israël, mais n’en est pas moins l’alliée de l’Iran.

Pourquoi le Hamas a-t-il choisi d’attaquer Is- raël maintenant? Volonté de tester Israël pour le compte de l’Iran? Tentative (qui a échoué grâce au Dôme d’acier) d’embraser les populations arabes “palestiniennes”, censées êtres galvanisées par les dégâts occasionnés en Israël ?

En tout cas, je suis loin d’être certain que le Hamas avait anticipé une aussi grande efficacité du Dôme d’acier israélien, et les envois de plus de mille mis- siles auraient pu faire des centaines de victimes. Cela doit être dit, et rappelé. L’envoi de missiles du Hamas sur Dimona aurait pu provoquer un cataclysme, et constitue un cas de terrorisme nu- cléaire qui aurait pu provoquer une catastrophe régionale, et montre à soi seul que le Hamas est vecteur de volontés de crime contre l’humanité, tout comme l’Iran, qui actionne le Hamas./. 

 

Guy Milière 

S’inscrire a notre newsletter. Recevez nos dernieres news et evenements