LE YAHAD PROJECT

Placeholder

Product Description

‏Josef ben Shalom, comment présenter le Yahad Project ?
Le Yahad est avant tout un lieu. Situé au sommet des montagnes de Jérusalem, il est peut-être l’un des lieux les plus atypiques de la région. Ma femme, mes deux jeunes filles et moi-même y vivons dans un complexe de tentes écologiques que nous avons entièrement fabriquées, nous y cultivons nos légumes organiques, cousons nos habits naturels, et tentons ainsi de répondre à la plupart de nos besoins.
Quels avantages tirer d’un tel style de vie ?
De manière pragmatique, cela nous a permis pour le moment de réduire nos dépenses mensuelles de plus de 70% et de nous libérer d’environ 60% de notre temps de travail. Dans un pays ou 35 % des enfants sont sous le seuil de pauvreté, et ou plus de 40% des travailleurs ne gagnent pas assez pour vivre dignement, ce style de vie est sans doute une réponse pour le moins réaliste.
Pauvres, jeunesse alternative, et même personnes issues de classe moyenne viennent de plus en plus vous visiter…
De tout le pays et au-delà. De ce fait, nous organisons à présent des stages pour répondre à la demande : Comment faire une maison écologique, planter son potager organique, préparer ses plantes médicinales, coudre ses habits, fabriquer ses savons naturels, recycler les ordures, bref, apprendre l’autosuffisance… A dire vrai, au delà de ce pragmatisme social et écologique, la plupart des gens nous visitent avant tout pour expérimenter l’Essentiel !
L’essentiel ?
Selon le Yahad, apprendre à économiser jusqu’à 90% de ses dépenses et 70% de son temps n’a de valeur fondamentale que si cela permet de se dédier à l’essentiel : L’ESPRIT !
En effet, la société dans laquelle nous vivons est parvenue à faire croire à la plupart d’entre nous que l’être humain ne pouvait se définir et s’accomplir qu’à travers la consommation et l’accumulation de biens. Cette idéologie, idole des sociétés individualistes et matérialistes commence cependant à s’essouffler. Les crises mondiales à répétition y contribuent significativement et de plus en plus de gens se questionnent sur le sens de la Vie…
Le Yahad project organise donc également de nombreux stages d’enseignements et de pratiques spirituelles.
De quel genre d’enseignement s’agit-il ?
C’est une union entre d’une part, les savoirs spirituels ancestraux qui faisaient prévaloir une relation directe avec le Divin et d’autre part les dernières découvertes scientifiques en matière d’éveil. Cette union nous permet de profiter de l’expérience spirituelle millénaire des sages d’antan tout en l’actualisant dans le langage universel d’aujourd’hui. Ainsi, au Yahad, religieux et non religieux se rencontrent en toute fraternité à travers des pratiques spirituelles communes tel que la méditation, la prière, les postures, le développement personnel, l’étude de savoirs anciens, etc.
Que pourriez vous conseiller pour aider ceux qui bien qu’ayant une vie plus commune, souhaiteraient faire un pas vers vous !
Venir nous visiter !

S’inscrire a notre newsletter. Recevez nos dernieres news et evenements