Le Voyage en Terre Sainte

SAMSUNG DIGIMAX 420
Le Voyage en Terre Sainte
Category: .

Product Description

Pérégrinations: Nous sommes la veille de Roch Hachana 5559. Le Tsadik Authentique – Rabbénou Na’hman atteint enfin la Terre Sacrée d’Eretz Israël.
Désormais, les cîmes de la spiritualité divine lui sont accessibles, les secrets de la conception originelle ce que nul être humain n’avait jamais encore atteint, lui sont transmis…

‘Hatsot, veille du Nouvel An. Le Saint Rebbe s’immerge dans le mikvé avec foi, puis se rend au Beit haknessèt en compagnie de son fidèle disciple Rabbi Chimeôn, pour y accueillir la Fête Solennelle. Le soir, débordant d’allégresse, il interpelle son élève, à plusieurs reprises, avec ardeur: «Bienheureux soistu, tu as mérité d’être ici, avec moi». Le souper se déroule dans la félicité. Pourtant, le lendemain, Rabbénou semblera soucieux, le coeur mystérieusement brisé; il n’adressera la parole à personne.

Puis, les Grands de Tsfat et Tibérias mis au courant de sa présence, délèguent des émissaires qui viennent l’inviter, avec insistance. Le Tsadik déclinera leur offre. Après Yom Kippour, il envoie son serviteur acquérir des étroguim (cédrats) en l’honneur des festivités de Soukot qui approchent.

A cette époque, un jeune musulman viendra rendre visite au Rebbe à son auberge, jour après jour, aux heures des repas ; il s’exprime en arabe, longuement, mais Rabbénou fait mine de ne pas comprendre ce
qu’il dit. Un jour, le jeune guerrier revient à l’auberge belliqueux, l’épée au poing, il est furieux et vocifère.

Une fois parti, une femme juive vient s’effondrer aux pieds du Maître et l’implore: «De grâce, Rabbi, fuyez!

L’Arabe veut revenir vous défier en duel». Le Tsadik obtempère donc et part trouver refuge auprès du Rav Wolf, de ses connaissances. L’Arabe, revenu entretemps, paraît calmé. Il réclame Rabbénou, promettant
qu’il ne lui fera aucun mal, il propose même de lui offrir ses ânes et son cheval, afin que le Maître puisse poursuivre sa route vers Tibérias. Rabbénou revient donc – l’Arabe ne dira rien, simplement souriant;
il flatte le Tsadik, puis s’en va. Rabbi Na’hman déclarera plus tard: «L’affection que cet Arabe me manifestait était bien plus insupportable que sa colère. J’étais en grand danger, c’était l’ange de la mort
réincarné, et seule la compassion de l’Eternel me sauva».
Pendant ‘Hol-hamoëd Soukot, toute la communauté se rend à la grotte du Prophète Eliahou, sur le mont Carmel. Là-bas, les gens sont joyeux, ils chantent et ils dansent avec entrain. Cependant, le Tsadik n’exprime
pas sa joie, il paraît comme affligé. Le Rav Wolf étonné et inquiet, questionne son disciple: «Que se passe-t-il? Rabbénou Na’hman paraît ainsi affligé depuis Roch Hachana… L’Eternel seul connaît son secret, et le bien qui en ressortira». Pendant Sim’hat-Torah, le Tsadik n’officiera pas une seule Hakafa (tour de la Téva avec le Séfèr-Torah).

La fête achevée, il déclare à son serviteur: «J’ai atteint ici ce que je souhaitais si fort. Maintenant, je dois m’en retourner. Va, et réserve-nous des places sur le bateau pour Istanbul». Mais le disciple ne s’y résout
pas. Il implore son Maître de continuer le périple, de voyager jusqu’à Tibérias. Rabbénou haKadoch, dont l’habitude est de ne jamais s’obstiner, accepte sa demande.
Ils seront reçus là-bas par les plus grands Tsadikim de l’époque, dont le Saint Rabbi Avraham Kalisker, qui les reçoit avec bonheur pour Chabbat et témoignera sa profonde affection à l’égard du Tsadik
haEmèt. Rabbénou révèlera plus tard: «J’ai connu nombre de Tsadikim. Néanmoins, la perfection, je ne l’ai rencontrée qu’auprès de ce Saint Homme».
Puis, ils voyagent pour Tsfat et Méron. Le Tsadik sera reçu partout avec joie et crainte, respect et honneurs.
Durant son séjour, Rabbénou Na’hman multiplie prières, enseignements et ascétisme. Il parviendra à établir la paix entre ‘hassidim et mitnagdim (opposants).
Le Maître et l’élève s’en retourneront finalement aux approches de Pourim 5559.

 

Meir HADDAD 054-8429006
Responsable de l’association
“Le Chabbat de Rabbi NA’HMAN de Breslev”, pour
la Diffusion Mondiale des Enseignements Breslev
Soutien financier:
Compte Postal Israélien : 89-2255-7

S’inscrire a notre newsletter. Recevez nos dernieres news et evenements