Le système de Santé en Israël

Placeholder
Le système de Santé en Israël
Category: .

Product Description

Le système de santé en Israël  est fondamentalement différent du système français.
De ce fait un grand nombre d’entre nous se sentent perdus quand au fonctionnement des caisses d’assurance maladie en Israël, conformément appelées “Koupot ‘Holim”.
Il existe de surcroît un fossé non négligeable quand au niveau et au fonctionnement de la médecine en générale.
Vient s’ajouter à cela un problème de communication entre le médecin traitant et le patient, ce qui installe bien souvent un sentiment d’impuissance et d’incompréhension.
Le système de santé Israélien est basé sur le système de santé allemand. Le budget de la santé est réparti entre les “Koupot ‘Holim” (Les caisses d’assurance maladie) selon leur nombre
d’adhérents respectifs.

En Israël il en existe 4. Ce système est complexe et différent en de nombreux points de celui connu en France.  Afin de vous le présenter le plus simplement et le plus complètement possible,  nous avons choisi de le faire sous forme de questions.

1) Qu’est ce qu’une Koupat ‘Holim ?
La Koupat ‘Holim est une organisation médicale à but non lucratif qui prodigue des soins de santé à l’ensemble des citoyens. Conformément à la loi nationale sur l’assurance maladie, chaque citoyen israélien est en droit de recevoir des soins du service d’assurance maladie dans lequel il est inscrit. La loi fixe un panier de services subventionnés par l’état (Soins, médicaments etc.) que les Koupot ‘Holim sont dans l’obligation de fournir à leurs adhérents.
La Koupat ‘Holim est l’équivalent de la Sécurité Sociale française.

2) Quelle est la différence entre la Koupat ‘Holim et le Bitouah Léoumi ?
La Koupat ‘Holim est l’équivalent de la Sécurité Sociale. Le Bitouah Léoumi regroupe les institutions suivantes : CAAF, RSA, Pole- Emploi et une partie de la Sécu, RSI etc. dans le sens où les arrêts maladie lui incombent.
Le Bitouah Léoumi fournit donc les prestations suivantes : Arrêts maladie, Aides au logement, Allocations familiales, RSA, Chômage et Invalidité.

3) La Koupat ‘Holim est-elle payante ?
Non pas directement. Des cotisations sont déduites de la fiche de paye. Ces cotisations vont directement dans les caisses de l’état qui va les répartir entre les différentes institutions ; notamment les Koupot ‘Holim. Vous ne devez donc rien payer directement à la Koupat ‘Holim (pour le service de base).

4) Quels sont les services fournis par la Koupat ‘Holim ?
Les services fournis par la Koupa sont globalement divisés en deux parties : Le service de base imposé par l’état

Les complémentaires santé
5) De quoi le service de base est-il composé ?
Le service de base comprend les prestations suivantes : – Consultations – Spécialistes – Pharmacie – Hospitalisation /Ambulance – Analyses / Radiologie – Auxiliaires médicaux.

6) Explications
Consultations : Les consultations chez le médecin généraliste, le Pédiatre et le Gynécologue sont entièrement prises en charge par la Koupat ‘Holim.
Contrairement à la France, vous n’avez pas à avancer d’honoraires ; vous disposez d’une carte magnétique que vous remettez au médecin lors de votre
consultation. Celui-ci recevra ses honoraires directement par la caisse d’assurance maladie.
Les spécialistes : Lors d’une consultation chez un spécialiste (O.R.L etc.), vous devrez payer 28 Shékels par trimestre.
C’est-à-dire que vous pourrez retourner chez ce spécialiste autant de fois qu’il le faut dans le trimestre sans repayer.
La Koupat Holim versera la différence de ses honoraires au médecin.

Pharmacie :
La Koupat ‘Holim prend en charge la majeure partie du prix des médicaments figurant dans le panier de santé fixé par l’état. Il reste à la charge de l’adhérent une partie à débourser par médicament environ 15% ce qui représente environ 14 Nis du prix total du médicament ; même si celui-ci possède une complémentaire santé.
La plupart des médicaments sont donc pris en charge à 85% mais il existe aussi des cas ou la prise en charge est de 50%.
Hospitalisation / Ambulance 
L’hospitalisation dans les hôpitaux publics sur présentation d’une ordonnance est gratuite.
Le transport en ambulance : 1) Dans le cas ou la personne est hospitalisée, le transport est entièrement pris en charge.
2) Si la personne est allée à l’hôpital en ambulance mais n’est pas hospitalisée; avec une ambulance basique de MDA (Magen David Adom) , le transport reste
entièrement à la charge de l’adhérent ; avec une ambulance de soins intensifs mobiles (Natan) , la prise en charge sera de 50%.
Analyses / radiologie
Les analyses de base comme les prises de sang, les analyses d’urine, les prélèvements de gorge etc. sont entièrement pris en charge. La radiologie ainsi que
les analyses plus poussées, toujours sur ordonnance du médecin traitant, sont considérées comme les médecins spécialistes, c’est-à-dire que l’adhérent devra participer à hauteur de 28 Nis par trimestre.
(Il pourra bénéficier d’autant de radios ou d’analyses du même type dans le trimestre sans devoir repayer).
Auxiliaires médicaux :
Les auxiliaires médicaux comme les infirmières etc. sont entièrement pris en charge par la Koupat ‘Holim.

7) Les complémentaires santé 
En Israël, les complémentaires santé viennent rajouter des services qui ne  figurent pas dans le panier de santé fixé par l’état. En revanche, ces complémentaires ne viennent pas com-
bler les fossés laissés sur les services déjà présents dans le panier de santé contrairement aux mutuelles présentes en France.

8) Comment prendre Rendez-vous chez le médecin ?
Les Kuppot mettent à votre disposition une centrale téléphonique vous permettant la prise de rendez-vous ainsi que l’obtention d’informations.

9) Comment se passe une consultation ?
Contrairement à la France, les consultations en Israël se passent pour la plupart dans des centres médicaux et non dans des cabinets privés (il existe aussi des médecins possédant leur propre cabinet, ayant des accords avec la Koupa). Ces centres contiennent un large panel de services et de spécialistes.
La plupart des centres sont pourvus d’une pharmacie, ce qui vous permet de gagner du temps et de vous procurer vos médicaments dès la sortie de chez le médecin.
Lors de votre adhésion, vous recevrez une carte magnétique qui vous permettra d’aller consulter chez n’importe quel médecin de la Koupat’Holim.
Le médecin passera la carte dans un sabot spécialement conçu à cet effet, ce qui lui permettra de recevoir ses honoraires directement de la Koupa.
Votre carte sera aussi nécessaire lors de votre passage à la pharmacie.

10) Peut-on changer de médecin ?
Vous pouvez changer de médecin jusqu’à 2 fois par trimestre (Dans le cas ou vous souhaitez obtenir un second diagnostic par exemple). Cependant, si vous changez de
médecin une troisième fois, la loi stipule qu’un règlement de 154 Nis devra être effectué.

11) Peut-on changer de Koupat ‘Holim ?
Vous pouvez changer de koupa tous les trimestres. C’est-à-dire que tout les 3 mois (donc 4 fois par an) vous pouvez vous inscrire dans une autre Koupa en allant dans n’importe quel bureau de poste moyennant la somme de 15.10 Nis ou le faire  gratuitement par internet .

S’inscrire a notre newsletter. Recevez nos dernieres news et evenements