Le peuple contre Mohamed ?

Placeholder

Product Description

Le peuple contre Mohamed ?

Une station arabe débattait du livre best-seller, “Le peuple contre Mohamed” de J.K. Sheindlin. L’homme qui intervenait criait sa douleur que ce livre soit censuré dans son pays et que le monde arabe ne puisse savoir que Mohamed était un psychopathe, un assassin en série et un pédophile.
La présentatrice, surprise, entendait, tétanisée cet homme hurler que Mohamed était un faux prophète et combien il lui était insupportable que les imams bâillonnent la liberté d’entendre la vérité.
L’émission fut interrompue et je ne donne pas cher du sort de ce pauvre homme qui osa crier le désespoir des hommes vivant dans la prison de l’islam.
Au risque de me répéter, il faut entendre le désespoir des arabes en Israël, bâillonnés par les imams et qui ne savent comment se libérer.
Si vous n’avez pas compris que le devoir du sionisme est de les libérer, de les affranchir de cet esclavage, c’est que vous n’avez rien compris à la Torah, mère du sionisme. Il n’y a ni droite ni gauche dans ce combat à l’intérieur de notre pays.
Il est pitoyable de constater qu’à gauche les israéliens veulent se débarrasser de tous les territoires pour ne plus entendre parler des arabes et qu’à droite on continue de croire à des stupides idées de transfert en Jordanie ou à des îlots d’autonomie ou l’islam aura le droit de régner sans partage tandis que les Juifs auront la paix en dehors. Tant que nos dirigeants auront les yeux rivés vers l’Occident et le vide de ses valeurs, de sa culture, nous subirons, des guerres, des terroristes, des haines, des peines et des souffrances. Tant que nous ne mènerons pas ce combat de l’emprise de l’islam dans notre pays, nous produirons ces maux et nous retarderons la délivrance.
Il est tellement simple de comprendre que lorsqu’on abolit le Coran, les hadiths, le wahhabisme dans une école, on abolit la rancœur de la charia contre les Juifs et par la même on abolit le terrorisme.
Lorsqu’on offre un idéal de fraternité aux jeunes arabes, ils deviennent partie prenante de la société d’Israël parce que l’islam n’est plus leur mode de pensée, on aura éradiqué le terrorisme encore plus efficacement que Tsahal et le Chabak.
Bien sûr qu’il y aura au début des résistances acharnées des musulmans puisque le lavage de cerveau c’est leur fonds de commerce qui leur permet de régner sur eux en les laissant dans l’ignorance et la haine.
Mais très vite les arabes emboîteront le pas s’ils comprennent que nous sommes sérieux dans ce virage révolutionnaire.
Ils hurleront au secours comme ce pauvre gars de ce débat télévisé.

S’inscrire a notre newsletter. Recevez nos dernieres news et evenements