Le Député Chetboun : “L’Alyah n’est pas une évidence, il faut investir si nous voulons des résultats”!

Placeholder
Category: .

Product Description

Il y a deux mois envi- ron, le contrôleur de l’Etat Yossef Shapira a publié un rapport sur les budgets peu consé- quents déversés pour la Alyah de France par l’Etat d’Israël, compa- rativement à la Alya issue des Etats-Unis et des autres pays anglo- phones.

En tant que député issu et représentant de la Alya de France, le député Yoni Chetboun a exigé la tenue d’un débat au sein de la commission du contrôle du gouvernement sur le sujet qui s’est déroulé aujourd’hui à la Knesset.

Ce débat s’est tenu en présence du président de la commission le député Amnon Cohen, de la Ministre de la Alyah et de l’Intégration Sofa Landver, du directeur du Ministère Oded Forer ainsi que de nombreux députés et représentants d’associations francophones.

Le député Chetboun a précisé qu’il ne fallait pas considérer la Alyah comme une chose naturel- le et évidente : « Particulièrement en ces jours difficiles, nous devons agir et investir afin d’en- courager les Juifs du monde entier en général et de France en particulier à nous rejoindre en Israël».

Selon les données du rapport du contrôleur de l’Etat, entre les années 2005-2012, l’Etat a accordé un budget de 113 millions de Shekels afin d’encourager l’Alyah. 95% de ce budget ont été accordés à un seul organisme dont les activités se concentraient principalement sur les Etats-Unis et l’Angleterre. Selon Chetboun « il s’agit d’une discrimination grave, et il faut s’assurer que cette situation ne se reproduise pas. Je suis conscient que depuis 2012, il y a un changement significatif concernant la Alyah de France. Le plan pour la Alyah a été voté, et de nombreux efforts et budgets sont investis afin d’encourager et d’améliorer l’intégration des Juifs de France. Cependant, c’est notre rôle d’être attentifs et de s’assurer de l’application sur le terrain des projets en cours».

La Ministre de l’Alyah et de l’Intégration Sofa Landver ainsi que le directeur de son ministère Oded Forer, ont expliqué que la politique du ministère était aujourd’hui différente et que la situation avait changé de façon radicale: «Un plan spécifique à la France a été mis en place, le nombre d’organismes recevant des subventions a augmenté et l’Alyah de France est l’un des pro- jets phare du ministère.

Sam Kadoch, directeur du CNEF a pris la parole et a tenu à préciser: « Malgré une activité impor- tante auprès des Olim de France, les associations francophones connaissent encore de nombreuses difficultés à être subventionnées par le Ministère de l’Alyah et de l’Intégration ».

Suite à ces propos, le Président de la commission a exigé du ministère d’alléger ses critères de subventions afin que chaque organisme qui contribue à la Alyah puisse recevoir une aide budgétaire en fonction de son activité.

Le député Chetboun s’est également exprimé sur la situation sécuritaire actuelle: «Nous vivons une période complexe et ce n’est pas facile de continuer notre action lorsque les alarmes retentissent dans tout le pays. Cependant, lorsque nous voyons des centaines de familles qui arrivent en Israël malgré la situation cela nous renforce et prouve que le Peuple d’Israël est uni et unique ». 

  1. CharlesCoivy
    CharlesCoivy - at - - Reply

    Lower priced essay crafting assistance canada centre Dissertation proposal composing | University paper producing company Archives Smashome Resume.

    http://adecolon.com.ar/?p=168

S’inscrire a notre newsletter. Recevez nos dernieres news et evenements