HONTEUX ! Tsunami de haine contre le Rav Yossef Sitruk

Placeholder

Product Description

Intolérance envers la diversité d’opinion : tsunami de haine contre l’ancien grand Rabbin de France Joseph Sitruk
L’ancien Grand rabbin de France, le rav Yossef-Haïm Sitruk, malade et affaibli, a tenu à s’exprimer sur la “Gay pride” de Tel-Aviv, vendredi 3 juin sur Radio J.
“La Tora qualifie l’homosexualité d’abomination et un échec de l’Humanité… La Gay Pride de Tel-Aviv rabaisse au rang le plus vil Israël… Une tentative d’extermination morale du peuple juif. ” Il aura suffit de cette interview de l’ancien grand Rabbin de France pour qu’un tsunami de haine soit déversé contre lui par ceux-là mêmes qui font de la dénonciation de la haine la preuve de leur supériorité morale sur la droite. Suite à ces paroles de sagesse et de bon sens, la gauche toujours très morale est allée jusqu’à le maudire en lui souhaitant que “la mort abrège sa maladie”. Le Grand rabbin Sitruk a œuvré toute sa vie pour la communauté juive française, et une phrase qui déplaît aux bienpensants, qui s’arrogent le droit de vie et de mort sur les idées, aura suffi pour le condamner suite à un procès en sorcellerie.
La communauté juive est-elle devenue folle ? Malade de son exil ? Imbibée par la haine destructrice qui se propage dans le monde comme un virus planétaire et porte le nom de politiquement correct ? Joseph Sitruk est dans son droit en exprimant son désaccord avec la “Gay pride” de Tel-Aviv. Les nouveaux fascistes, défenseurs des droits de l’homme sauf du droit d’exercer sa liberté d’expression, le contestent. Que pouvait on attendre d’autre du grand Rabbin Sitruk ? Qu’il renie sa foi ? Qu’il soutienne cette manifestation contre nature ? Qu’il rejoigne le club des rabbins réformés qui falsifient la Torah ? J’ai eu la chance de rencontrer Yossef Haïm Sitruk peu de temps avant de faire mon alyah. C’est un homme droit, sincère et intègre, fidèle aux valeurs du judaïsme. Un Maître de la Torah.
Un grand nombre de touristes sont arrivé du monde entier en Israël la semaine dernière pour prendre part à la “Gay Pride” de Tel Aviv. La ville la plus libérale d’Israël et peut-être du monde est la destination la plus attractive pour les touristes gays, devant New York.
Beaucoup considèrent l’homosexualité comme un choix personnel, le monde occidental en général refusant d’y voir un quelconque problème moral.
Et pourtant, la Torah est très claire. Elle considère cette pratique comme une “abomination” : ” Et avec un homme tu n’auras pas de rapport comme avec une femme, c’est une abomination. » (Vayikra 18,22). Levitique.
Voir l’Article complet sur Dreuz. info.

S’inscrire a notre newsletter. Recevez nos dernieres news et evenements