HALTE A L’HYPOCRISIE

Placeholder

Product Description

L’antisémitisme d’hier existe encore mais aujourd’hui il a changé de forme. Aujourd’hui, il ruse, il connaît les failles du système judiciaire et sait jouer avec la culpabilité des bien-pensants.
Nous avons tous en tête les images monstrueuses de l’antisémitisme traditionnel qui a conduit 6 millions de juifs vers les camps de la mort dans l’indifférence totale. Nous avons tous à l’esprit les violences, les caricatures, les films de propagande antisémite.
Nous n’oublierons jamais les milliers de “bons français” levant le bras devant la Milice et Pétain.
Nous n’oublierons jamais ces millions de français ayant laissé faire ! Nous n’oublierons également jamais ces Êtres d’exception qui ont su dire Non et auxquels des milliers de Juifs doivent la Vie.
Après la guerre, on a entendu les “Plus Jamais Ça” !
Nous aurions tellement aimé que cela fut !!! Malheureusement, l’antisémitisme ne disparaît jamais, il change de forme, d’aspect, de nom et d’acteurs.
Depuis les années 2000, en France, des Juifs ont été assassinés parce qu’ils étaient Juifs !
DJ LamC – Ilan Halimi – Jonathan Sandler – Gabriel Sandler – Arie Sandler – Myriam Monsenego – Yoav Hattab – Philippe Braham – Yohan Cohen – François Michel Saada – Sarah Halimi.
Des centaines d’autres ont été agressés, insultés, blessés !
À chaque agression, la même question : s’agit-il d’un acte antisémite ?
Ce mot qui fait peur au Pouvoir public ! Ce mot qui dérange ! Ce mot qui a changé d’auteurs ! Ce mot qui perturbe les bien pensants ! Ce mot que certains ont transformé et habillé aux couleurs de l’anti Sionisme. Ce mot qui après avoir été si longtemps l’attribut de l’extrême droite est devenu celui de l’extrême gauche. Cette idéologie si longtemps portée par l’église est aujourd’hui diffusée dans nombres de mosquées ! Cette idéologie qui dans nos banlieues a divisé des populations qui vivaient ensemble dans la France, fières de ses valeurs de Laïcité, de Liberté, d’Egalité et de Fraternité ! La France qui, après les années sombres a su se reconstruire et retrouver ses valeurs.
La France qui a su accueillir nos parents et tous ceux qui ont compris et admis que parallèlement aux Droits il y avait des Devoirs. Ceux qui, appréciant ce que la France leur a offert, ont su lui être reconnaissants et participer à sa grandeur. Malheureusement, cette France est en danger ! L’antisémitisme nouveau et renaissant est un signe qui ne trompe pas ! Une alarme qui hurle. De nouveaux antisémites vivent dans nos banlieues, jouent les caïds, terrorisent les femmes et tous ceux qui n’aspirent qu’à vivre et progresser. Ces nouveaux antisémites, formés par des idéologues intégristes et caressés par une extrême gauche prête à tout pour exister, s’imposent et défient l’autorité et la loi.
Ils forcent les jeunes filles à se soumettre. Ils veulent imposer leurs rites et croyances. Ils font peur !
Ils se donnent une dimension politique et défilent en criant Mort à Israël et pensent Mort aux Juifs !
Ils se sont retrouvés ensemble, extrême droite, extrême gauche, Dieudonnistes, injuriant Israël dans les rues de Paris au cri de “Juif, Juif la France n’est pas à Toi !” Ils ont attaqué la synagogue de la Roquette et celle de Sarcelles. Ils ont hurlé “Mort aux Juifs” lors d’une manifestation de l’extrême gauche à Paris.
Cette semaine à Sarcelles comme il y a des mois pour Sarah Halimi z”al, la justice bégaye. Elle hésite à appeler les choses par leur nom ! Elle est dépassée !
Ces antisémites agressent des juifs sans prononcer d’insultes racistes, ils sont formés et connaissent les failles d’une justice qui est enfermée dans une définition de l’antisémitisme aujourd’hui désuète. L’antisémitisme a changé ! Il est présent à chaque fois qu’un Juif, reconnaissable comme tel, est agressé !
Les petits Caïds, les “dérangés” ou “fous” qui frappent, agressent ou tuent un ou une Juive n’ont aucune excuse ! Face à cet antisémite mutant, la Justice doit évoluer. Elle n’ a plus le droit d’hésiter.
Chaque doute renforce les antisémites et donne plus de force à leurs complices idéologues et politiciens. Il est temps de ne plus faire de la victime un coupable !
Il est temps d’inverser la charge de la preuve : c’est à l’agresseur d’un Juif identifiable en tant que tel, de prouver qu’il n’est pas antisémite. Ce n’est pas à Sarah Halimi de prouver qu’elle a été la victime d’un antisémite ! Ce n’est pas à la jeune fille religieuse de Sarcelles de prouver que son agression est antisémite. Notre ami, l’ancien maire et actuel député de Sarcelles, François Puponi ne se laisse pas abuser et a déclaré : Je n’ai aucun doute sur le fait que cette agression revêt un caractère antisémite. Face à ces actes nous devons absolument cesser de faire preuve d’angélisme et de naïveté. A Sarcelles, tout le monde sait qui est Juif pratiquant, compte tenu de leurs attributs vestimentaires et les délinquants le savent également.
Qu’un individu taillade le visage d’une jeune fille au cutter, alors que celle-ci est habillée comme de nombreuses femmes de la communauté juive, ne laisse aucune place au doute. »
Stop à l’hypocrisie ! Non à l’antisémitisme

  1. CharlesCoivy
    CharlesCoivy - at - - Reply

    A for and from essay | Consider the essay and do the workout routines to enhance your producing expertise | Verify your producing: reordering – essay composition.

    http://ospinas.indexcol.net/the-most-effective-dissertation-producing-expert/

S’inscrire a notre newsletter. Recevez nos dernieres news et evenements