Good job Mr. Trump !

Placeholder

Product Description

Lors de l’élection de Donald Trump, des dizaines de personnes ont commenté sur Facebook le fait que la Guematria du Président américain est identique à celle de “Mashiah Ben David” , le Messie.
De fait, pour les hébraïsants:

דונלד Donald = 94
טראמפ Trump = 330
= 424

משיח Mashiah = 358
בן Ben = 52
דוד David = 14
= 424.

Bien entendu, et je pense que les rabbins le confirmeront, il n’est jamais sérieux de prendre une guématria isolée. Après tout, celle d’Adolf Hitler, isolée, était égale à “Shalom”.
Par contre, comme l’explique le Rabbin Ron Chaya :
“il est clair qu’Hachem dirige son monde, et s’Il a voulu que Donald Trump devienne le Président des États-Unis alors que c’était une chose relativement imprévisible. Il a ses raisons.”
Et le moins que l’on puisse dire, un an après son arrivée au pouvoir, c’est que la face du monde a changé…
Il y a d’abord eu la nomination de la brillante Nikki Haley à l’ONU… Puis la sortie de l’UNESCO en raison des positions négationnistes de l’organisation mondiale de la culture. Puis Jérusalem comme capitale d’Israël. A présent, Trump annonce que son pays a “gaspillé 7 trilliards de dollars au Moyen-Orient” et que cet argent servira dorénavant à reconstruire les Etats-Unis.
Et je ne parle pas ici de la très probable alliance secrète qu’il a construit, entre Israël, l’Arabie Saoudite, le Bahreïn et d’autres Nations Arabes. Notons par ailleurs qu’une délégation de dignitaires Bahrainis était pour la première fois de l’histoire en visite à Jérusalem mi-décembre. Ajoutons à cela la demande des Saoudiens aux palestiniens : “arrêtez avec Jérusalem, prenez donc Abu Dis pour capitale et passez à autre chose !”
Je ne suis pas tellement du genre à chercher des “signes” ici ou là, mais il n’en demeure pas moins que certains “agissements de D.ieu” (diront les uns) se font plus que visible.
Et puis… N’oublions pas que le Veau d’Or des occidentaux est mort ces dernières années. Le pétrole et la pression qui en découlait ne valent plus rien. Les arabes du Golfe se sont déjà remplis les poches et aujourd’hui qu’ils sont riches, ils ne veulent plus que vivre tranquillement. Pas question pour eux de se prendre une nouvelle dérouillée militaire qui ruinerait non seulement leurs régimes, mais aussi leurs économies. Ils veulent laisser à leurs enfants de l’amour en héritage, pas de la haine. D’où un moment historique pour le monde. J’ai l’intime conviction que dans certains pays, le rêve de Golda Meïr se réalise : “La paix s’installera ici le jour où les Arabes aimeront leurs enfants plus fort qu’ils ne nous haïssent.”
Je crois qu’il est temps pour les Etats-Unis de proposer une nouvelle initiative de paix : tous les pays arabes signent la paix avec Israël – ainsi que des accords stratégiques, militaires, économiques, etc. Chacun bénéficiera de ces accords. Les palestiniens, eux, resteront au ban des Nations et continueront de ne pas exister. Ils seront seuls musulmans, avec les Turcs, les Algériens, les iraniens, à continuer à sous-vivre

S’inscrire a notre newsletter. Recevez nos dernieres news et evenements