De l’Etat juif à l’état du monde

Placeholder

Product Description

Que des pays comme la Norvège ou la Suède basculent dans la mouvance islamiste comme c’est déjà le cas n’est pas très grave en soi. On peut vivre sans eux. Mais qu’un pays comme la France tombe sous cette démence, là c’est très très grave. Parce qu’elle est dotée de l’arme nucléaire et qu’elle possède tous les outils pour nous la balancer, bien mieux encore que l’Iran qui n’est qu’une menace potentielle. Et ce scenario catastrophe n’est pas invraisemblable même à court terme. Parce qu’en plus des 14 millions de ses citoyens musulmans, sa population est marquée par l’antisémitisme ancré profondément du fait de son passé catholique et ses antécédents collaborationnistes avec les nazis. Comme en plus son économie est sous l’emprise du Qatar, laquelle est l’alliée de l’Iran, je suis très loin de délirer. C’est la raison pour laquelle je dis que nous n’avons pas une seconde à perdre et qu’Israël doit prendre à bras le corps la réforme de l’islam. Pour vaincre son ennemi, il y a deux possibilités et pas plus. Soit vous l’écrasez et pour ne plus lui laisser la force de se relever vous l’anéantissez physiquement. C’est comme cela que les empires ont procédé depuis l’origine des temps et que de nombreuses civilisations ont totalement disparu de la circulation. Soit vous remontez à la racine du mal et vous la soignez de telle sorte que vous épargnez le massacre de populations civiles qui en sont infectées. A moins que nous soyons fous je ne vois pas comment nous pourrions vaincre le monde musulman par la première méthode. Ne faisons pas l’autruche parce qu’au bout du compte nous finirons par tomber dans la coupe de l’islam. Il n’y a qu’une seule méthode, guérir le monde de l’islam. Je dirai même mieux, c’est un véritable idéal sioniste qui succède à la création de l’état d’Israël. Et la meilleure manière de commencer est à… Gaza. Gaza est le laboratoire idéal de la transformation d’une population musulmane haineuse, sous le seuil du sous-développement, gouvernée et terrorisée par le Hamas. Nous devons y entrer, donner le contrôle à l’armée, la nettoyer de tous ses terroristes, y prohiber le contenu traditionnel des mosquées, y prodiguer un enseignement neuf, ouvrir des écoles et y former des élites pour reformer de fond en comble l’islam, lesquelles deviendront le fer de lance de cette révolution dans le monde entier. Reprise en mains, cette société pourrait devenir l’exemple d’une société libre et prospère pour le monde entier et alliée d’Israël. Cette vision est tout à l’opposé de la doctrine officielle qui refuse d’entrer dans Gaza pour ne pas avoir à prendre en charge le fardeau de sa population. Alors qu’au contraire nous réglons définitivement le problème a sa racine ! Quant aux critiques de la communauté internationale si on l’avait écoutée, nous n’existerions plus depuis très longtemps. Ben Gourion disait : “on se fiche de ce que les goyim pensent ; ce qui est important c’est ce que les juifs font”. Malheureusement si notre gouvernement est incapable de vision à long terme et de courage. S’il se contente de petites réactions sans portée, s’il se garde de liquider les chefs terroristes du Hamas, s’il bombarde des terrains vagues, s’il laisse souffrir la population des villes alentours ; alors il rend l’avenir encore plus périlleux. Hélas nous devrons nous mesurer demain à des défis autrement plus graves, de la taille de celui que je viens de décrire ci-dessus !

S’inscrire a notre newsletter. Recevez nos dernieres news et evenements