Bonjour le Moyen Orient !

moyen-orient
Bonjour le Moyen Orient !
Category: .

Product Description

LE POINT – LybIe – au moins 22 tués dans des affrontements à Tripoli. “Les milices continuent de bombarder des cibles civiles, mettant en danger des milliers de citoyens”, ajoute le gouvernement, dans un communiqué. “Les hôpitaux à Tripoli ont fait état de 22 morts et 72 blessés dimanche, tandis que des centaines de familles sont déplacées à l’intérieur du pays.”

Les violences ont fait plus de 200 morts rien que dans la capitale et dans la ville de Benghazi (est), où des groupes islamistes combattent les troupes du gouvernement. Plusieurs pays, dont la Belgique, ont évacué leurs ressortissants du pays, ravagé par la violence. Les autorités libyennes tentent de rétablir l’ordre depuis la chute du dictateur Mouammar Kadhafi en 2011, mais le pays, paralysé par les divisions politiques, est également la proie des milices qui imposent leur loi.

 

LE MONDE – Liban – 10 soldats tués, 13 disparus dans des combats à la frontière avec la Syrie. Dix soldats libanais ont été tués et 13 autres sont portés disparus, possiblement retenus otages, dans des combats avec des hommes armés près de la frontière syrienne, a déclaré le chef de l’armée du Liban.

Le général Jean Kahwaji a annoncé ce nouveau bilan et la disparition des 13 militaires lors d’un point presse au deuxième jour des combats qui ont éclaté à la suite de l’arrestation d’un membre présumé du Front al-Nosra, la branche syrienne d’Al-Qaïda.

“L’armée a perdu 10 martyrs, 25 autres blessés, dont quatre officiers, et 13 soldats sont portés disparus, possiblement retenus prisonniers”, a-t-il déclaré. M. Kahwaji a souligné que la situation dans la région d’Aarsal, frontalière de la Syrie, était “extrêmement dangereuse”, et a déclaré que l’attaque contre l’armée avait été préméditée.  Selon les autorités, les combats ont commencé après l’arrestation d’un Syrien, Imad Ahmad Jomaa, qui a selon l’armée reconnu appartenir au Front al-Nosra. A la suite de cette arrestation, des hommes armés ont encerclé des postes de contrôle dans la région, avant d’ouvrir le feu sur les troupes et d’attaquer un poste de police à Aarsal, où deux civils ont été tués.

 

AFP – Irak: plus de 45 personnes tuées par les jihadistes dans des combats.

Hilla (Irak) – Des jihadistes de l’Etat islamique (EI) ont tué 16 combattants kurdes dans le nord de l’Irak et 30 membres de forces pro-gouvernementales dans des combats dans le reste du pays, ont annoncé les responsables. Les jihadistes ont attaqué un barrage et une installation pétrolière près de la ville de Mossoul (nord), dont ils se sont emparés début juin. Mais les forces kurdes peshmergas déployées dans la région les ont repoussés.

Les jihadistes ont attaqué un poste peshmerga à Zoumar et de violents combats ont éclaté a déclaré à l’AFP un responsable de l’Union patriotique du Kurdistan (UPK).

Quatorze Peshmergas ont été tués, selon cette source, un bilan confirmé par un haut gradé des forces kurdes.

Selon le responsable de l’UPK, les Peshmergas ont tué environ 100 jihadistes, et en ont capturé 38 au cours de ces combats qui ont duré plusieurs heures.

Deux autres Peshmergas ont été tués samedi dans des combats dans la région proche de Kasak, près d’un poste-frontière avec la Syrie où l’EI est également actif a déclaré à l’AFP un haut responsable peshmerga. Les troupes kurdes se sont temporairement retirées de ces deux zones pour permettre à l’armée irakienne de bombarder les positions de l’EI à Zoumar et près du poste-frontière, a ajouté ce responsable. Par ailleurs, au moins 23 membres de forces pro-gouvernementales ont été tués dans la nuit de vendredi à samedi quand l’EI a attaqué au mortier leurs positions à Jourf al-Sakhr, au sud de Bagdad. Onze soldats et 12 membres de la milice chiite Assaib Ahl al-Haq, alliée de Bagdad, ont été tués, selon un officier et un médecin militaire. L’armée a ensuite lancé une opération contre l’EI à Jourf al-Sakhr et dans les localités proches d’Al-Hamya et Latifiya, au cours de laquelle sept autres soldats ont été blessés, ont ajouté ces sources, affirmant que 37 jihadistes avaient été tués.

Par ailleurs, un attentat à la voiture piégée contre un centre de recrutement d’une milice chiite à Balad, au nord de Bagdad, a également tué cinq volontaires et en a blessé 16 autres, selon la police. Plus au nord, à Samarra, deux policiers ont été tués dans l’explosion d’une bombe, selon des sources médicales et de la police. Et dans la ville de Daqouq, située un peu plus au nord, sur ce même important axe routier, un raid aérien visant l’EI a tué six civils, selon un responsable. Selon l’ONU, les violences en Irak ont tué 1.737 personnes en juillet, dont 1.186 civils.

 

LE FIGARO – Syrie – le chef d’al-Nosra à Idleb a été tué

Le chef d’Al-Nosra, la branche syrienne d’Al-Qaïda, à Idleb dans le nord-ouest de la Syrie, a été tué dans un attentat, a rapporté l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). “L’émir d’Al-Nosra à Idleb, Yaaqoub al-Omar, a été tué dans la nuit, lorsqu’une bombe a explosé dans sa voiture stationnée près de sa maison dans la localité de Khan al-Soubol”, a indiqué l’OSDH, ajoutant que deux de ses fils avaient été blessés.

Agé d’une quarantaine d’années, Yaaqoub al-Omar avait succédé à Abou Mohammed al-Ansari, tué en avril par des combattants de l’Etat islamique (EI), un groupe rival du Front al-Nosra. Ces derniers mois, des combats meurtriers opposent ces deux groupes jihadistes dans le nord et l’est du pays. Mais récemment, des combats ont éclaté pour la première fois entre les combattants d’Al-Nosra et d’autres groupes rebelles jusqu’à présent alliés dans la guerre contre le régime. Ces affrontements inédits rendent encore plus complexe le conflit syrien qui, à l’origine, opposait le régime et des forces rebelles.

Selon Rami Abdel Rahmane, directeur de l’OSDH, les heurts entre Al-Nosra et les rebelles ont commencé début juillet mais les combats les plus sanglants ont eu lieu récemment dans la région de Jisr al-Choughour, dans la province d’Idleb. Ils ont fait “des dizaines de morts” dans les rangs d’Al-Nosra et du Front des révolutionnaires de Syrie (FRS), une coalition d’insurgés modérés. “Ces affrontements ont été précédés d’assassinats ciblés visant des commandants des deux bords”, selon M. Abdel Rahmane. Les rebelles ont accusé la branche syrienne d’Al-Qaïda de chercher à les chasser de leur région afin d’établir un “Emirat islamique” rival de celui établi par l’EI.

  1. CharlesCoivy
    CharlesCoivy - at - - Reply

    Our Specialist Tailor made Essay Crafting Program Are Right here In your Advice! | not to only recognize their class in time, but additionally to have great assignments.

    http://aldermanburger.com/2018/03/09/works-this-proved-helpful-undergrad-admission/

  2. CharlesCoivy
    CharlesCoivy - at - - Reply

    For people college students seeking for an inexpensive essay composing company to aid them contend with research | may well end up an excellent variant to test.

    http://pune.malayali.directory/what-exactly-is-classes/

S’inscrire a notre newsletter. Recevez nos dernieres news et evenements