AVRAHAM SASSI za”l

Placeholder

Product Description

C’était il y a 4 ans… Je me souviens de lui lorsque nous venions les vendredis matins participer aux étapes importantes de l’avancement de notre Sefer Torah… Il nous expliquait dans le détail toutes les vérifications qu’ il faisait, il nous détaillait avec sérieux et passion les contraintes requises afin que le travail soit le plus exact possible: il respectait les préceptes de la Torah dans la plus stricte observance, avec humilité et respect…
Je me souviens aussi, à une époque un peu antérieure, de son sourire satisfait lorsque nous venions lui rendre visite à l’improviste et que nous le trouvions dans son petit atelier… une musique de fonds, des étagères remplies de livres, de cadres, de papiers épars sur la table… une petite lumière savamment installée… et encore, toujours cette ambiance de Torah, de respect des règles d’Ashem…un sourire humble et satisfait qui le caractérisait tant… un sourire lumineux et sincère , que tous ceux qui l’ont croisé lui connaissaient. Un sourire que seuls les gens si pieux abordent avec tant de naturel…
Si je remonte encore un peu dans ma mémoire, je le vois heureux à la brit mila de son fils Raphael, où suite à un sérieux accident duquel il s’était remis, il nous expliquait qu’ il avait choisi le prénom de Raphael en signe de reconnaissance envers Ashem pour cette guérison …encore et toujours ce rapport étroit et inhérent à Ashem et à ses commandements…
Et puisque je m’autorise aujourd’hui avec nostalgie cette balade dans les méandres de ma mémoire, je me rappelle même le soir de son mariage où avec émotion et humilité, il nous avait présenté son épouse… il était très fier et nous racontait ses qualités en remerciant Ashem de lui avoir fait rencontrer cette moitié … Aujourd’hui je sais combien cette reconnaissance était justifiée et combien effectivement son épouse l’a conseillé, complété, respecté et aidé tout au long de leur vie commune…combien cette femme si belle et si forte a été une aide et un soutien de chaque instant …

A l’ère d’internet et des téléphones portables, des Start up et des technologies avancées, nous nous posons de plus en plus de questions, volontairement ou involontairement nous tentons de donner des explications et des justifications à tout. Le précepte de “nasse ve nishma” devient de plus en plus difficile à respecter complètement… on veut savoir, on veut expliquer, on veut comprendre, on veut être convaincus… il devient difficile de conserver une foi linéaire et inconditionnelle à chaque instant….
Eh bien c’est exactement ce challenge qu’Abraham a remporté… il a toujours su conserver une foi énorme et pure, dénuée de doutes. Le respect d’autrui en toutes circonstances, le respect de la Torah à chaque instant, la pratique des mitsvoth à chaque occasion, une ferveur digne de celles que nous avons coutume d’entendre au sujet des grands tsaddikim.

Abraham , Hervé… tu nous as quittés…. Ashem t’a rappelé à lui en ce samedi après-midi – à l’heure la plus kedoucha de Shabbath…
Tu nous manqueras, tu manqueras bien sûr à tes enfants pour qui tu es un guide et un exemple, à ton frère, tes sœurs, ta mère et tous tes proches… Mais tu manqueras aussi à ces centaines de personnes qui n’ont pas hésité à s’organiser en moins de deux heures et à sortir de chez eux un motzé shabbath par un froid glacial pour t’accompagner à ta dernière demeure. Tu nous manqueras, certes mais je sais au fond de moi que tu fais partie des personnes, voire des personnages que les gens continueront de citer en exemple. Tes proches, tes moins proches et tous ceux qui t’ont connu se rappelleront ce grand homme aux mots simples… Nous retiendrons et raconterons à travers les générations toutes ces valeurs humaines et religieuses que tu as portées en toi… et nous penserons forcément, à chaque fois que nous t’évoquerons, à ton sourire radieux si caractéristique…

S’inscrire a notre newsletter. Recevez nos dernieres news et evenements